Revenir à la liste

Mettre en place une organisation autour du Design System 

Thomas Huber

March 31, 2021

8 min de lecture

Conseil

Afin de faciliter l’adhésion et maintenir un Design System, il est nécessaire de trouver des moyens de travailler de façon pluridisciplinaire et ainsi casser de potentiels silos organisationnels (Design, Brand, Tech, etc.). Cela demande souvent d’adapter les façons de travailler existantes ou d’en inventer de nouvelles.


Faut-il constituer une équipe dédiée au Design System ?


L’organisation établie autour du Design System est clé pour son évolutivité. Deux options d’organisation sont alors envisageables :

Modèle décentralisé ou réparti : plusieurs membres des équipes Produit se voient allouer une petite partie de leur temps pour travailler sur la mise en place et l’alimentation du Design System. 

Modèle centralisé : le Design System relève de la responsabilité d’une équipe dédiée.

Il est souvent possible de tester une combinaison de modèles. Salesforce a, par exemple, dédié une équipe centrale au système “Lighting” qui s’appuie sur des contributeurs répartis dans l’ensemble de l’organisation.

Quelque soit le modèle d’organisation choisi, les rôles à embarquer dès le départ sont les suivants :

les Designers (Product Designers et profils spécialisés),

les Développeurs,

un ou plusieurs Product Managers,

les autres utilisateurs des assets (ex. : marketing, communication etc.),

un sponsor soutenant l’initiative.

Les Product Designers impliqués dans la construction du Design System doivent exceller en visual design, design d’interaction et architecture de l’information. De la même manière, les Développeurs doivent avoir une forte appétence en développement front-end. 

Il peut être pertinent de nommer un responsable du Design System, chef d’orchestre de sa création et de son maintien, qui saura évangéliser sur son intérêt au sein de l’organisation. 

Au-delà de l’allocation de ressources dédiées au Design System, la mise en place d’une gouvernance claire est indispensable afin de s’assurer que le système peut s’adapter aux changements. Ainsi, il faut commencer par répondre à certaines questions relatives à la façon de gérer les changements : qui valide les modifications apportées au système ? Comment traite-t-on les demandes de nouveaux composants ? Que se passe-t-il lorsque l’on détecte des bugs ou régressions ?


Comment susciter l’engagement des équipes ?


Plus important que sa construction, la clé du succès d’un Design System réside dans la capacité de l’équipe à encourager les parties prenantes à l’utiliser. Selon la taille de l’entreprise, il est difficile d’encourager les gens à en adopter un et il ne sera adopté que s’il est jugé utile.

Pour que l’organisation suive la direction que l’équipe a établie, il est nécessaire de :

Porter une vision et établir des principes d’expérience forts et partagés.

Obtenir l’adhésion des dirigeants pour financer i.e. dédier de la capacité au système dans la durée.

Montrer la valeur du système à travers un environnement de test afin que les utilisateurs puissent le tester et se l’approprier.

Recueillir l’avis et les suggestions des utilisateurs internes comme on le ferait pour n’importe quel Produit. Obtenir ces retours demeure une bonne façon de mieux comprendre leurs besoins, déceler d’éventuels problèmes et améliorer le système.

Évaluer comment les utilisateurs internes se servent du système par le biais d’interviews, d’observation et de questionnaires réguliers.

Recommandations de communication

La communication joue également un rôle clé dans l’adoption du système. Nous vous recommandons notamment de :

Promouvoir le système en interne à travers des ateliers, des présentations voire une plateforme collaborative dédiée.

Créer et partager une nomenclature de nommage des composants du Design System.

Utiliser des outils de communication collaborative incluant les Développeurs (ex. : un channel Slack dédié) pour partager les changements et maintenir l’engagement des utilisateurs et des concepteurs du système.

Organiser des points formels entre l’équipe du Design System, les utilisateurs et les parties prenantes afin de discuter de ce qui fonctionne ou doit être amélioré. Cela permettra également d’établir des priorités et de créer un release plan du Design System afin que ce dernier réponde toujours mieux aux besoins de l’entreprise.

Partager largement les succès du Design System en étant factuel i.e. en utilisant des métriques.


Comment mesurer le succès d'un design system

Vous l’aurez compris, au-delà d’un ensemble de composants graphiques de référence, un Design System prend une toute autre dimension si l’on intègre plus largement d’autres types de documentation (Brand assets, principes de Design, etc.). Dans sa version exhaustive, il devient alors un outil de communication interne précieux normant le langage de votre société. Gardez aussi en tête que pour tirer un maximum de valeur de votre Design System, vous devez le considérer comme un Produit à part entière. Ce n’est qu’en y allouant des ressources, en communiquant les bénéfices, en mesurant son impact et en cherchant continuellement à l’améliorer que vous vous assurerez de son utilité et de sa pleine adoption par vos équipes.

Partager
A lire aussi